bandeau Nantes-Histoire

Forum

Samedi 31 mars 2012

Maison des syndicats

(ancienne Gare de l'État)

Boulevard de la Prairie au Duc

Nantes

 

 

Nathalie Barré, Alain Croix, Christophe Patillon, Goulven Boudic, Samuel Guicheteau, Mathilde Larrère, Christian Bougeard, Didier Guyvarc'h, Jean-Pierre Le Crom

Ateliers 1, 2 et 3

Marie-Hélène Jouzeau, Thierry Guidet, Didier Guyvarc'h, Jean-Christophe Le Duigou, Alain Bergerat, Jean-Paul Charaux, Anne Jollet, Alain Croix, Pascal Ory

Atelier 4, 5 et 6

Jean-Louis Kérouanton, Marie-Hélène Jouzeau, Marie-Oaule Halgand, Alain Croix, Goulven Boudic, Thierry Guidet, Didier Guyvarc'h, François Cadiou, Anne Jollet, Roland Depierre

Atelier 7, 8 et 9

 

Atelier 1 - 10 h 15 à 11 h 45

Historiens et témoins

Des syndicalistes qui publient leurs mémoires, les habitants des quartiers de Nantes qui témoignent dans une série de livres édités par les Archives municipales… : voilà posée, à Nantes, la question de la valeur du témoignage. Pour bien parler d’un fait contemporain, rien de mieux que d’en avoir été le témoin ? Quel est alors le rôle de l’historien ? Y a-t-il ou non une spécificité de l’histoire ?

Intervenant(e)s : Nathalie Barré, Christophe Patillon

Animateur : Alain Croix

   

 

   

Atelier 2 - 10 h 15 à 11 h 45

« Indignés » et partis politiques

Le succès d’un petit livre de S. Hessel, la vague de protestation contre les mesures de rigueur (Grèce, Espagne, Italie…), voire les mouvements de révolte dans plusieurs pays arabes, laissent penser que les partis politiques ne seraient pas ou plus indispensables. Est-ce aussi simple ? Ou s’agit-il de moments transitoires d’apprentissage de la politique ?

Intervenant(e)s : Goulven Boudic, Mathilde Larrère
Animateur : Samuel Guicheteau

 

 

 

Atelier 3 - 10 h 15 à 11 h 45

L’historien est-il un expert ?

De récents procès ont fait appel à des historiens en tant qu’experts. À l’inverse, les députés ont voté des lois dites mémorielles, portant sur des réalités historiques parfois anciennes, sans faire appel à des historiens. Ceux-ci peuvent-ils prétendre à l’expertise,
voire au monopole de la vérité ?

Intervenants : Jean-Pierre Le Crom, Christian Bougeard

Animateur : Didier Guyvarc’h

   

 

   

Atelier 4 - 14 h 00 à 15 h 30

Le « mémorial à l’abolition de l’esclavage »

Au moment de l’inauguration, est-il possible de réfléchir sans passion aux enjeux d’une telle réalisation, au rôle de la mémoire et de l’histoire en particulier, voire à des notions comme la « repentance » ou le « devoir de mémoire » ?

Intervenant(e)s : Didier Guyvarc’h, Marie-Hélène Jouzeau

Animateur : Thierry Guidet

 

 

 

Atelier 5 - 14 h 00 à 15 h 30

L’impôt est-il de droite ou de gauche ?

L’actualité de « la crise », les « mesures de rigueur », la dénonciation de « privilèges », sont venues rappeler que l’impôt n’est pas neutre. Qu’il peut avoir une fonction essentielle de redistribution. Comment caractériser une politique fiscale ? Intervenants : Jean-Paul Charaux, Jean-Christophe Le Duigou

Animateur : Alain Bergerat

   

 

   

Atelier 6 - 14 h 00 à 15 h 30

La diffusion de l’histoire en 2012

Les modes de diffusion de l’histoire se sont diversifiés à l’infini : études imprimées, revues, radio, télévision, romans, bande dessinée, net… Est-ce simplement l’exercice d’une liberté ? Faut-il aider à trier dans ces productions, et dans ce cas sur quels critères ?

Intervenant(e)s : Anne Jollet, Pascal Ory Animateur : Alain Croix

 

 

Atelier 7 – 15 h 45 à 17 h 15

Le patrimoine ouvrier et industriel :

quels enjeux ?

Entre mépris et sanctuarisation, entre porteurs issus du monde ouvrier et professionnels, la voie est étroite, comme le montrent de récents exemples nantais : le sort du site des chantiers navals, ou la survie des grues du port. Comment définir la juste voie ?

Intervenant(e)s : Jean-Louis Kérouanton, Marie-Paule Halgand

Animatrice : Marie-Hélène Jouzeau

   

 

 

 

 

Atelier 8 – 15 h 45 à 17 h 15

L’historien et l’actualité

Quel est le rôle spécifique de l’historien face aux questions qui surgissent dans l’actualité ? En quoi son travail se différencie-t-il de celui du journaliste ? Ces questions, générales, seront abordées à partir des exemples que livrera l’actualité de mars 2012.

Intervenants : Thierry Guidet, Didier Guyvarc’h, Alain Croix
Animateur : Goulven Boudic

 

 

 

Atelier 9 – 15 h 45 à 17 h 15

L’histoire dans la formation du citoyen

Dans quelle mesure et à quelles conditions l’histoire peut-elle contribuer à former les citoyens de demain, en particulier dans l’enseignement secondaire ? L’accès à son enseignement est-il aujourd’hui égal pour tous les jeunes ? Quelle est l’importance du contenu de l’enseignement ? L’atelier tente d’apporter des réponses en évitant, autant que faire se peut, les questions techniques des programmes et des réformes qui se multiplient depuis quelque temps…

Intervenants : Roland Depierre, François Cadiou
Animatrice : Anne Jollet

   

 

 

 

 

Celui qui a le contrôle du passé a le contrôle du présent.

George Orwell

Nantes-Histoire a été fondée en 1987 dans le but de promouvoir une histoire que nous avons dès le départ qualifiée d'histoire citoyenne.

La citoyenneté passe inévitablement par la capacité d'analyse personnelle des événements et des informations qui sont aujourd'hui prodiguées à profusion. C'est pourquoi nous voulons en premier lieu aider à mieux comprendre les grandes questions de notre temps en donnant les connaissances historiques et les outils nécessaires à la maîtrise de ces informations.

Mais cette histoire citoyenne, c'est d'abord une histoire que l'on peut qualifier tout simplement de démocratique. Nantes-Histoire se fixe comme objectif de faciliter l'accès de l'histoire au plus grand nombre. Dans ce but, nous nous efforçons d'expliquer la façon dont se fabrique l'histoire, par exemple en ouvrant des ateliers collectifs où chacun peut acquérir les méthodes de la discipline.

Parce que l'histoire se révèle être un extraordinaire moyen de pouvoir, il nous paraît essentiel de défendre cette histoire citoyenne. Ce troisième Forum constitue une initiative susceptible de répondre à cette attente et à cette volonté.

Le choix des thèmes retenus pour les divers ateliers permet de prendre en compte quelques-uns des problèmes les plus brûlants de cette histoire citoyenne.

Notre vœu le plus cher serait que les participants à ces rencontres sortent du Forum mieux armés pour décrypter leur histoire, et ainsi plus aptes à prendre en charge l'exercice de leur citoyenneté.

 

Samedi 20 mars 2010 : Forum d'Histoire Citoyenne.

 

Atelier 1 - 14 h

Justice et pouvoir en France : liberté ou liens de dépendance ?

 

 

1

Intervenants :

Claude Gauvard (Professeur émérite d'Histoire médiévale à Paris 1 - Panthéon Sorbonne),

Hervé Leuwers (Professeur d'Histoire moderne à l'université de Lille III)

Marc Boninchi

(Maître de Conférences à l'Université de Lyon 3)

Animateur :

Dominique Le Page

Atelier 2 - 14 h

La grève : quelle signification dans la France contemporaine ?

2

Intervenants :

Michel Pigenet (Professeur d’histoire à l’université Paris 1 Sorbonne),

Jean-Noël Retière (Maître de conférences en sociologie à l’université de Nantes)

Animateur :

Laurent Jalabert

Atelier 3 - 14 h

« User et abuser de l’histoire en politique?»

 

3

Intervenants:

Didier Guyvarc’h (Maître de conférences en histoire à l’IUFM de Rennes),

Anne Jollet (Maître de conférences, université de Poitiers)

Animateur :

Alain Croix

Atelier 4 - 15 h 45

Les peurs et leur instrumentalisation par le pouvoir

 

4

Intervenants :

Jean-Clément Martin (Professeur émérite à la Sorbonne),

Laurent Bonelli (Maître de conférences en sciences politiques à l’IEP de Paris),

Patrick Zylberman (Professeur d'histoire à l'École des Hautes Études en Santé Publique)

Animateur :

Dominique Le Page

Atelier 5 - 15 h 45

Au-delà des partis, quel engagement citoyen ?

5

Intervenants :

Gilles Richard (Professeur d’histoire à l’Institut d’Etudes Politiques de Rennes),

Annie Collovald, Professeur de sociologie à l’université de Nantes). Animateur :

Laurent Jalabert

 

Informations pratiques

Samedi 20 mars 2010,

Maison des syndicats (ancienne Gare de l'État),
Boulevard de la Prairie au Duc, Nantes

14 h – 15 h 30 : ateliers 1, 2, 3
15 h 45 – 17 h 15 : ateliers 4, 5, 6
17 h 30 : clôture du Forum


 

 

Tramway ligne 1 : arrêt « Chantiers Navals » à 800 m
Bus ligne 58 : arrêt « Maison des Syndicats »

 

 

 

 

 

 

Forum 15 mars 2008

Depuis maintenant plus de vingt ans, Nantes-Histoire s'attache à promouvoir une histoire citoyenne, une histoire scientifique certes, mais une histoire qui s'adresse au plus grand nombre en voulant donner à chacun les outils de réflexion nécessaires pour faire ses choix citoyens en toute conscience.

Il y a trois ans, Nantes-Histoire avait mis l'accent sur cette nécessité en organisant son premier Forum d'histoire citoyenne. Depuis cette date, les craintes d'une manipulation politicienne de l'histoire se sont confirmées et ont poussé nombre d'historiens à pousser un cri d'alarme pour mettre en garde à la fois leurs collègues et l'opinion publique devant le détournement de leur discipline. Notre deuxième Forum vient donc à point pour faire un bilan et contribuer à préciser un peu plus la définition de cette histoire citoyenne.

Neuf ateliers ne suffisent sans doute pas pour traiter tous les problèmes qui interpellent aujourd'hui cette histoire citoyenne, mais ils permettent néanmoins d'aborder quelques-unes des questions essentielles auxquelles nous nous trouvons confrontés. ils aborderont des problèmes fondamentaux, comme «les usages politiques de l'histoire» des problèmes méthodologiques, comme «l'histoire du genre» des problèmes pédagogiques, comme la mise en place de véritables «musées d'histoire» ou des problèmes à résonance plus locale, comme la question de «la traite des noirs ». Chaque participant pourra donc faire son choix dans cet éventail assez varié et joindre ainsi l'utile à l'agréable afin de se donner les armes nécessaires à son plein exercice de citoyen.

 

 

                 

Atelier 1 :

Les usages politiques du passé

Animateur :

Didier Guyvarc’h, I.U.F.M. de Bretagne

Intervenants :

Gilles Candar, Société d’études jauressiennes

Rémy Cazals, Université de Toulouse-Le Mirail

Michèle Riot-Sarcey, Université de Paris 1

 

Atelier 1 Forum 2008  
 

Atelier 2 :

Quelle place pour les services publics dans la France d’hier et d’aujourd’hui ?

Animateur :

Alain Croix, Nantes-Histoire

Intervenants :

Philippe Brachet, Université de Paris 10-Nanterre

Jean-Pierre Le Crom, C. N. R. S.

Jean-Christophe Le Duigou, secrétaire de la C.G.T.

atelier 2 forum 2008

 
 

Atelier 3 :

Penser le féminin/masculin : un nouvel enjeu pour l’ histoire

Animatrice :

Christine Bard, Université d’Angers

Intervenants :

Dominique Godineau, Université de Rennes 2

Louis-Georges Tin, I.U.F.M. d’Orléans

atelier 3 forum 2008  
 

Atelier 4 :

Comment certains historiens en sont-ils venus à l’« histoire citoyenne » ?

Animateur :

Thierry Guidet , directeur de Place Publique Intervenants :

Christine Bard, Université d’Angers

Rémy Cazals, Université de Toulouse-Le Mirail

Alain Croix, Nantes-Histoire

 

 

atelier 4 forum 2008  
 

Atelier 5 :

Crise ou renouveau de l’histoire sociale ?

Animateur :

Alain Bergerat, Nantes-Histoire

Intervenants :

Michel Pigenet, Université de Paris 1

Xavier Vigna, Université de Bourgogne - Dijon

atelier 5 forum 2008  
 

Atelier 6 :

Mémoires et esclavage

Animateur :

Didier Guyvarc’h, I.U.F.M. de Bretagne

Intervenants :

Jean Breteau, I.U.F.M. de Nantes

Krystel Gualdé, Musée d’histoire de Nantes

atelier 6 forum 2008  
 

Atelier 7 :

Concevoir un musée d’histoire : quels enjeux citoyens ?

Animateur :

Alain Croix, Nantes-Histoire

Intervenants :

Monique Fuchs, Musée historique de Strasbourg

Marie-Hélène Jouzeau, Musée d’histoire de Nantes

atelier 7 forum 2008  
 

Atelier 8 :

La mort proclamée des utopies

Animateur :

Thierry Guidet, directeur de Place Publique Intervenants :

Thomas Bouchet, Université de Bourgogne - Dijon (masqué à sa demande)

Gilles Candar, Société d’études jauressiennes

Michèle Riot-Sarcey, Université de Paris 1.

 

atelier 8 forum 2008  
 

Atelier 9 :

Le roman pour dire l’histoire

Animatrice :

Morgan Guyvarc’h, Université de Bretagne Sud-Lorient

Intervenant :

Soazig Aaron, auteur du roman Le Non de Klara, Maurice Nadeau, 2002

atelier 9 forum 2008  

Programme

 

10 h – 12 h

Atelier 1 :

Les usages politiques du passé

Animateur :

Didier Guyvarc’h, I.U.F.M. de Bretagne

Intervenants :

Gilles Candar, Société d’études jauressiennes

Rémy Cazals, Université de Toulouse-Le Mirail Michèle Riot-Sarcey, Université de Paris 1

 

Des exemples très récents (Guy Môquet…) sont venus rappeler que la mobilisation et parfois l’instrumentalisation du passé étaient une pratique politique courante. Nous voudrions faire réfléchir sur le sens mais aussi sur la manière de faire, par exemple sur la mobilisation de « héros » ou d’événements parfois étrangers à la famille politique de l’utilisatrice/utilisateur.

 

D. Guyvarc'h Moi, Marie Rocher écolière en guerre www.editions-apogee.comG. Candar Jean Longuet 1876-1938, un internationaliste à l'épreuve de l'histoire www.pur-editions.fr
R. Cazals ..La grande Guerre www.privat.frM. Riot-Sarcey Histoire du féminisme www.editionsladecouverte.fr

 
 

Alain Croix La bretagne d'après l'itinéraire de Monsieur Dubuisson-Aubenay PUR www.pur-editions.frP. Brachet Les services publics : les défendre ? les démocratiser ? éditionspublisud.hautetfort.com
JP Le Crom L'introuvable démocratie salariale. Le droit de la representation du personnel dans l'entreprise www.syllepse.netJC Le Duigou Demain le changement : manifeste pour un nouveau syndicalisme www.armand-colin.com

 

10 h - 12 h

Atelier 2 :

Quelle place pour les services publics dans la France d’hier et d’aujourd’hui ?

Animateur :

Alain Croix, Nantes-Histoire

Intervenants :

Philippe Brachet, Université de Paris 10-Nanterre Jean-Pierre Le Crom, C. N. R. S.

Jean-Christophe Le Duigou, secrétaire de la C.G.T.

 

Pourquoi les services publics ont-ils un rôle particulièrement important en France, et pourquoi les Français y sont-ils autant attachés ?A l’heure où la « révolution néo-libérale » met très sérieusement en cause l’existence des services publics, l’historien peut jouer un rôle citoyen en rappelant comment s’est mis en place ce que l’on appelle souvent « le modèle français ».

 
 

10 h - 12 h

Atelier 3 :

Penser le féminin/masculin : un nouvel enjeu pour l’ histoire

Animatrice :

Christine Bard, Université d’Angers

Intervenants :

Dominique Godineau, Université de Rennes 2 Louis-Georges Tin, I.U.F.M. d’Orléans

 

Dans l’historiographie contemporaine, la notion de « classes sociales » cède de plus en plus la place à celle de « genre ». Des revendications comme celles des mouvements féministes ou homosexuels ont à l’évidence suscité de nouveaux regards. Peut-on en mesurer les effets ? Comment les historiens français utilisent-ils ce concept venu des Etats-Unis ?

 

Christine Bard Le genre des Territoires : masculi, féminin, neutre Presses de l'Université d'Angers ead?univ-angers.frDominique Godineau Le genre face aux mutations PUR www.pur-editions.frLouis-georges Tin Dictionnaire de l'homophobie PUF www.puf.com

 

 

  Thierry Guidet Nantes saisie par la culture Autrement www.autrement.comChristine Bard Le planning familial, histoire et mémoire 1956/2006 PUR www.pur-editions.fr
Rémy Cazals 14/18 le cri d'une génération Privat www.privat.frAlain Croix L'age d'or de la Bretagne Ouest-France www.edilarge.fr
 

14 h – 15 h 30

Atelier 4 :

Comment certains historiens en sont-ils venus à l’« histoire citoyenne » ?

Animateur :

Thierry Guidet , directeur de Place Publique Intervenants :

Christine Bard, Université d’Angers

Rémy Cazals, Université de Toulouse-Le Mirail

Alain Croix, Nantes-Histoire

 

Il s’agit, à partir de témoignages concrets, de faire réfléchir le public à ce qui peut orienter les choix de l’historienne/historien, et donc à des notions comme l’objectivité, l’honnêteté, l’éthique…

 
 

14 h – 15 h 30

Atelier 5 :

Crise ou renouveau de l’histoire sociale ?

Animateur :

Alain Bergerat, Nantes-Histoire

Intervenants :

Michel Pigenet, Université de Paris 1

Xavier Vigna, Université de Bourgogne - Dijon

 

Y a-t-il, depuis une trentaine d’années en particulier, un déclin de l’histoire sociale en France ? Si oui, pourquoi ? Peut-on parler d’un renouvellement ? Si oui, sous quelles formes ? Et, plus largement, quels sont les enjeux citoyens de cette histoire ?

  Alain Bergerat et collectif  coordination Alain Croix Nantais venus d'ailleurs PUR www.pur-editions.fr
Michel Pigenet La CGT dans les années 1950 PUR www.pur-editions.frXavier Vigna L'insubordination ouvrière dans les années 68 PUR www.pur-editions.fr
 
  Didier Guyvarc'h  avec Jean-Louis Bodinier Les folles agapes de nantes au clair de lune Apogée www.editions -apogee.com
Jean Breteau avec Marcel Lancelin Des chînes à la liberté Apogée www.editions-apogee.com Krystel Gualdé La robe de déportée de jeanne Bouvron Place Publique 5
 

14 h – 15 h 30

Atelier 6 :

Mémoires et esclavage

Animateur :

Didier Guyvarc’h, I.U.F.M. de Bretagne

Intervenants :

Jean Breteau, I.U.F.M. de Nantes

Krystel Gualdé, Musée d’histoire de Nantes

 

Ce thème, incontournable à Nantes, trouve une actualité particulièrement évidente avec la création d’une commémoration officielle de l’abolition de l’esclavage mais aussi, localement, avec la réalisation controversée d’un « Mémorial ».

 

 

 

15 h 45 – 17 h 15

Atelier 7 :

Concevoir un musée d’histoire : quels enjeux citoyens ?

Animateur :

Alain Croix, Nantes-Histoire

Intervenants :

Monique Fuchs, Musée historique de Strasbourg Marie-Hélène Jouzeau, Musée d’histoire de Nantes

 

L’ouverture en 2007 d’un nouveau musée d’histoire à Nantes, au Château des ducs de Bretagne, a attiré l’attention du public sur des enjeux citoyens qui ont alors été mis en avant. L’ouverture presque simultanée d’un nouveau « musée de Bretagne » à Rennes, conçu très différemment, et d’autres grandes réalisations devenues « classiques » comme le Mémorial de Caen permettent, nous semble-t-il, d’aider le public à mesurer que les choix muséographiques ne sont pas neutres.

  Alain Croix Bretagne images et histoire PUR www.pur-editions.fr
Monique Fuchs avec Bernard Metz Le château du Haut-Koenigsbourg Editions du Patrimoine editions.monuments-nationaux.frMarie-Hélène Jouzeau avec Bertrand Guillet, Patrick Lefèvre-Utile L'industriel et les artistes, Mémo www.editionsmemo.fr
 
  Thierry Guidet Directeur de la revue Place PubliqueThomas Bouchet, avec M. Leggett, G. Verdo L'insulte en politique EU Dijon www.u-bourgogne.fr/EUD
Gilles Candar Jean Jaurès Laîcité et république sociale 1905-2005 Cherche-Midi www.cherhce-midi.com/frMichèle Riot-Sarcey (dir) avec T. Bouchet, A. Picon Dictionnaire des Utopies Larousse les référents
 

15 h 45 – 17 h 15

Atelier 8 :

La mort proclamée des utopies

Animateur :

Thierry Guidet, directeur de Place Publique Intervenants :

Thomas Bouchet, Université de Bourgogne - Dijon

Gilles Candar, Société d’études jauressiennes

Michèle Riot-Sarcey, Université de Paris 1.

 

Le 21e siècle semble marqué par la faillite des utopies. Beaucoup vont même jusqu’à proclamer la mort des utopies qui ont longtemps guidé les programmes politiques de la gauche française. Faut-il considérer ces utopies comme définitivement révolues ? Peuvent-elles encore être évoquées dans un monde qui ne semble plus guidé que par la logique des marchés financiers ?

 
 

15 h 45 – 17 h 15

Atelier 9 :

Le roman pour dire l’histoire

Animatrice :

Morgan Guyvarc’h, Université de Bretagne Sud-Lorient

Intervenants :

Soazig Aaron, auteur du roman Le Non de Klara, Maurice Nadeau, 2002

Paul-Louis Rossi, auteur du roman La villa des chimères,

Flammarion, 2002

 

La grande vogue du roman historique traduit incontestablement un besoin d’histoire. Mais peut-on considérer que le recours à la fiction soit une méthode appropriée pour dire l’histoire ? Ce genre est-il même conciliable avec la rigueur historique ? Est-il susceptible de rendre compte de la réalité historique de façon efficace et accessible à un large public ? Pour répondre à ces questions, nous nous appuierons sur des romans qui ont pour cadre la Seconde Guerre mondiale.

  Soazig Aaron Le non de Klara, Maurice Nadeau 2002.Paul-Louis Rossi La villa des Chimères, Flammarion 2002
Morgan Guyvarc'h a participer au numéro 2 de Place Publique
 

 

le forum en détails

 

Le premier forum (19 mars 2005)

Le journaliste, historien du temps présent ?
animé par Jean Guiffan, avec Thierry Guidet, Bruno Ripoche, Jean-François Soulet.

 

La loi et l’histoire,
animé par Alain Bergerat, avec Michel Denis, Yannick Guin, Denis Peschanski

 

Mémoire et histoire ouvrière,
animé par Alain Croix, avec Samuel Guicheteau, Gérard Noiriel, Georges Prampart.

 

Les autres langages de l’histoire,
animé par Alain Croix, avec François Bourgeon, Nono, Patrice Roturier

 

Histoire et commémoration,
animé par Robert Durand, avec Didier Guyvarc’h, Guy Krivopissko

 

Histoire et engagement politique,
animé par Thierry Guidet, avec Yannick Guin, Élisabeth Morin, André Lespagnol, Bernard Poignant.

 

L’histoire des étrangers,
animé par Michel Denis, avec Gérard Noiriel, des représentants de l’atelier de Nantes-Histoire sur «Nantes et ses étrangers».

 

Enseignement de l’histoire et citoyenneté,
animé par Didier Guyvarc’h, avec Pierre Abaléa, Évelyne Héry

 

Les archives, l’historien et le citoyen,

animé par Guy Krivopissko, avec Philippe Charon, Véronique Guitton, Christophe Patillon